AccueilEssaisHistoireDiscussionsRecensionsFreud  RSS
BlogConférencesLivresBiblioSéminairesÉditoAdressesAssociationsLiens

Bibliographies

4 livres

Freud et la France, 1885-1945
Alain de Mijolla

Freud et la France, 1885-1945

(Paris, PUF, 2010)

Alain de Mijolla

Freud et la France, 1885-1945

PUF, Paris : 2010.


Freud en France, 1885-1945, raconte, année par année présentées comme autant de chapitres, la lente progression du personnage de Freud et de ses idées dans le milieu médical et culturel français.

Depuis son séjour chez le professeur J.M. Charcot en 1885, chaque année brosse un tableau des images que l’on se fait de Freud, jusqu’à sa mort en 1939, et des psychanalystes français jusqu’au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, en 1945.

Correspondances privées autour de problèmes que posent la pénétration des théories freudiennes comme la naissance du mouvement psychanalytique et la création de la Société Psychanalytique de Paris, puis de la Revue Française de Psychanalyse, articles de critique ou de louanges dans les journaux médicaux et philosophiques ou dans des magazines plus légers, interviews par les journalistes de l’époque, de nombreux documents mal connus ou inédits forment chapitre par chapitre des tableaux vivants, drôles ou émouvants.

Comment ne pas citer les écrivains de la N.R.F qui, sous la bannière des éditions Gallimard, sont avec André Gide parmi les premiersà découvrir l’oeuvre freudienne, ou comme les Surréalistes qui s’enchantent à y trouver un langage qu’ils croient commun, ou Anaïs Nin dont les aventures amoureuses avec son thérapeute donnent une image mi-caricaturale mi-véridique de l’exercice de la psychanalyse par certains, ou les membres du Parti Communiste français qui, semblables aux catholiques, dénoncent les conséquences fâcheuses qu’ont de telles lectures.

On peut aussi y trouver l’exposé des premiers écrits des psychanalystes venus rejoindre Freud à partir de 1920, date de la publicatio des Cinq leçons sur la psychanalyse dans une traduction en langue française qui inaugure la parution chaotique, disputée par Gallimard, Payot, Denoël et finalement Alcan, de ce qui ne parvient pas à constituer une édition de ses oeuvres complètes, encore inachevée de nos jours.

Leurs idées montrent que rien n’est nouveau sous le soleil et que la recherche historique redonne à tel ou tel d’entre eux, injustement oubliés, la priorité de telle idée théorique ou pratique. On voit ainsi les débuts d’un Jacques Lacan, déjà original et profond créateur ou de Françoise Dolto qui s’oriente dès son entrée
sur le divan du Dr. René Laforgue, vers la psychanalyse des enfants.
Ce livre se parcourt, se lit en trouvant une année au hasard, comme en effectuant une recherche plus précise au fil du temps ou de l’histoire d’un personnage, repérable par les entrées d’un Index complet.

Outre des références bibliographiques générales en fin de volume, des notes de bas de page permettent de retrouver les articles cités au lieu même de leur citation, ce qui simplifie plus nettement leur consultation que d’avoir à les retrouver en petits caractères ramassés en fin de volume.

Tout aussi indispensable pour éclairer sa lecture, ce livre offre une trentaine de pages de notes complémentaires qui donnent des indications brèves, mais précises, sur les principaux personnagesévoqués, leur première apparition étant signalée dans le texte par un astérisque qui conduit à trouver en fin de volume le renseignement cherché.

Propre au délassement, comme le fait un livre qui raconte des histoires au ton parfois romanesque, aussi bien qu’instrument de travail pour des recherches ciblées sur les thèmes abordés, cet ouvrage est indispensable à toute personne cultivée désireuse de connaître l’image de la France d’avant la Seconde Guerre mondiale et de ses frottements aux idées dérangeantes de Sigmund Freud.

--> Fichier d'information complète avec extraits du livre.




Freud, fragments d'une histoire
Alain de Mijolla

Freud, fragments d'une histoire

(Paris, Puf, 2003)

Si Freud ne contestait pas la légitimité du projet biographique, il en a souvent souligné les limites. L'intérêt porté aux hommes qui ont laissé derrière eux une grande œuvre n'est pas tant, pense-t-il, le souci de vérité qu'un désir ambivalent : les louer mais en même temps se mesurer à eux ; s'en rapprocher, sans doute, mais en les rabaissant inévitablement, en rapportant leurs existences à l'ordinaire de leurs vies quotidiennes. On ne pourra pas reprocher à Alain de Mijolla, dans son ouvrage sur l'homme que fut Freud, d'avoir oublié la leçon. Son ambition n'est ni de restituer le fil d'une vie, ni de retracer les grandes lignes d'une psychologie mais de donner quelques aperçus d'une destinée singulière. Plutôt que le grand angle, l'auteur, en historien érudit de la psychanalyse, a préféré les gros plans et les détails, les fragments : l'adolescence, la compulsion épistolaire, le goût pour les rêves, le fameux divan, Freud filmé… Une approche historiographique sobre et dense qui s'appuie sur des publications d'archives récentes, en particulier sur de nombreuses correspondances. À distance des travaux qui traquent les révélations fracassantes comme de ceux qui, au contraire, fabriquent des images pieuses, Alain de Mijolla nous fait tout simplement circuler dans la multiplicité des plans culturels de l'événement qu'a constitué, et constitue encore, la vie et l'œuvre, l'œuvre de vie, de Sigmund Freud.


Evolution de la clinique psychanalytique
Alain de Mijolla

Evolution de la clinique psychanalytique

(Paris, L'Esprit du Temps, 2001)

Cet ouvrage reprend les principales interventions des Ville Rencontres Internationales de l'Association Internationale d'Histoire de la Psychanalyse, tenues à Versailles en juillet 2000 sur le thème « Histoire du travail psychanalytique clinique de Freud à nos jours. Rétrospective et perspectives. » On y trouve notamment : Les changements dans la technique psychanalytique de langue anglaise par Otto Kernberg; Que sont devenues les nouvelles voies de la psychanalyse ? par Daniel Widlöcher; Réflexions sur l'histoire de la technique psychanalytique par Horacio Etchegoyen ; La reconstitution de la psychanalyse en Allemagne après 1945 par Werner Bohleber; Évolution de la pratique des psychothérapies psychanalytiques par Thierry Bokanowski ; Évolution de la pratique psychanalytique avec les patients psychotiques par Sophie de Mijolla-Mellor ; Évolution de la pratique psychanalytique de groupe par René Kaës ; Évolution de la pratique psychanalytique avec les patients psychosomatiques par Claude Smadja. Il constitue une somme de connaissances essentielles pour comprendre la dynamique des pratiques psychanalytiques actuelles.


Les Visiteurs du moi : Fantasmes d'identification
Alain de Mijolla

Les Visiteurs du moi : Fantasmes d'identification

(Paris, Les Belles Lettres, 1996, collection « Confluents psychanalytiques »)

Essai sur certains phénomènes de l'inconscient. Des comportements peuvent donner à penser qu'une autre personnalité co-habite dans l'inconscient d'un individu; d'où le titre du premier chapitre: Les autres en nous. Serait-ce le cas des phénomènes de possession, de dédoublement, etc.? Le cas du poète Arthur Rimbaud est étudié plus longuement.

Services Documentaires Multimédia


 


.
.
Auteurs :
Karl Abraham
Joël Bernat
Christopher Bollas
Derek Bolton
Pierre-Henri Castel
Alain de Mijolla
Erik H. Erikson
W. R. D. Fairbairn
Sandor Ferenczi
Antoine Fratini
AndrAndré Green
André Green
Joel Kanter
Jean-Claude Lavie
Bernd Nitzschke
Adam Phillips
Neil Pickering
Luiz Eduardo Prado de Oliveira
Thierry Simonelli
Donald Winnicott

.
.

- Freud 1877-1900
- Sigmund Freud
- Gesammelte Werke
- Correspondance
- Karl Abraham

- Glossaire traduction




Info